Deux jours après la hausse de prix concédée par Lactalis, la Fédération nationale des industries laitières privées (Fnil) organisait une conférence de presse pour mettre en garde sur les risques à ne pas opérer « en connexion avec le marché ». « L’isolement qui en résultera sera fatal, annonce Olivier Picot, le président de la Fnil. Les prix du lait en France sont les...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
33%

Vous avez parcouru 33% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !