Après dix mois de procédure, Bruxelles a validé le nouvel observatoire des indicateurs de marché de l’interprofession laitière (Cniel), le 6 décembre. Cet outil a « notamment pour vocation de générer annuellement un indicateur de coût de production pour le lait biologique, de montagne et de plaine à partir des données comptables récoltées sur la campagne précédente »...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
62%

Vous avez parcouru 62% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !