Le verdissement de la Pac, opéré lors de la dernière réforme, n’a pas été une franche réussite. Ni sur sa mise en œuvre, trop complexe, ni sur ses résultats, contestés. Pour l’après 2020, l’objectif de la Commission, partagé par la France, est certes de simplifier la Pac, mais aussi de relever son niveau d’ambition environnementale. Par exemple, les règles actuelles du verdissement, au lieu...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
39%

Vous avez parcouru 39% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !