L’année 2016 débute à peine et les néonicotinoïdes reviennent déjà sur le devant de la scène. Alors que l’Efsa (1) annonce que les évaluations sur la nocivité de la clothianidine, l’imidaclopride et la thiaméthoxame sur les abeilles, demandées par la Commission européenne, seront finalisées pour janvier 2017, l’Anses (2) rend un avis sur ce même sujet.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
30%

Vous avez parcouru 30% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !