«Le Crésus de Lactalis » : voici le surnom donné par le Modef à Emmanuel Besnier, PDG du groupe laitier. Cette année, l’homme se hisse au huitième rang des fortunes françaises. En réponse, le syndicat dénonce le gouffre entre ces chiffres et ceux des revenus des éleveurs. « En 2016, 50 % des agriculteurs déclarent des revenus professionnels [annuels] inférieurs à 4 ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
55%

Vous avez parcouru 55% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !