L’application du règlement européen Omnibus, par un décret du 27 avril 2018, permet désormais aux organisations de producteurs non commerciales (OPNC) de participer à la mise sur le marché des productions de leurs adhérents. Philippe Auger, le président d’Elvea France, s’en félicite. « C’est une demande que nous portions depuis longtemps », a-t-il expliqué lors du 29 e  congrè...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
43%

Vous avez parcouru 43% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

La demande est toujours insuffisante

L’activité commerciale reste morose. Les industriels sont suffisamment approvisionnés en réformes laitières. Quant aux ventes dans le secteur aval, elles demeurent peu soutenues avec un manque persistant de volume commercialisé et de valorisation des parties « arrière ».