Lors d’une séance de questions au gouvernement le 4 février, et en réponse à la députée Delphine Batho qui pointait « l’échec complet » des plans Ecophyto, Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur qui représentait pour l’occasion Didier Guillaume, est monté fermement au créneau. « Je sais que, pour certains...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
45%

Vous avez parcouru 45% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !