Et rebelote. Comme l’année dernière, la Commission européenne s’apprête à mettre le renouvellement du glyphosate à l’ordre du jour des discussions avec les États membres. Ce sera après le mois de juin, quand l’Echa (Agence européenne des produits chimiques) lui rendra officiellement son avis stipulant que l’herbicide n’est pas cancérigène. Et la position de la Commission est déjà...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
43%

Vous avez parcouru 43% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !