Un groupe d’éleveurs des Pyrénées s’est entretenu avec le président de la République, Emmanuel Macron, le 14 janvier à Pau, sur les problèmes du pastoralisme liés à la présence des ours. Le président a assuré que les réintroductions d’ours, étaient terminées et qu’il allait l’écrire noir sur blanc, comme le demandaient les éleveurs.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
72%

Vous avez parcouru 72% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !