La France peut, et doit, faire appliquer l’article 44 de la loi alimentation. C’est ce qu’a rappelé Bernard Lannes, président de la Coordination rurale, à une vingtaine de députés présents, le 4 février, lors d’un débat à l’Assemblée nationale. Cet article prévoit d’interdire l’importation de denrées agricoles qui ne sont pas produites avec les mêmes contraintes...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
50%

Vous avez parcouru 50% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !