Stéphane Travert a réaffirmé le 24 septembre, lors de la présentation du budget de l’Agriculture pour 2019, que des acomptes majorés seront versés à partir du 15 octobre pour les aides de la campagne de 2018.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
47%

Vous avez parcouru 47% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !

Stéphane Travert a réaffirmé le 24 septembre, lors de la présentation du budget de l’Agriculture pour 2019, que des acomptes majorés seront versés à partir du 15 octobre pour les aides de la campagne de 2018.

Pas d’ATR

Pour la première fois depuis trois ans, il n’y aura pas d’apport de trésorerie remboursable (ATR) mais des avances de primes de 70 % pour le 1er pilier et 85 % pour l’ICHN (voir calendrier ci-dessus). Pour l’aide à l’assurance récolte, la date de versement devra être confirmée.

Les rattrapages de paiement pour les aides bio et les MAEC se poursuivent. Selon Stéphane Travert, « tous les dossiers de 2015 sont soldés ». Pour 2016, « 50 % des dossiers d’aides bio et MAEC auront été payés d’ici à début octobre et les 50 % restants devraient être instruits d’ici à la fin de l’année », a-t-il précisé. Les premiers paiements pour 2017 interviendront début octobre, mais l’instruction des dossiers bio demande « quatre fois plus d’interventions des services de l’État qu’un dossier MAEC », prévient l’ASP (1).

Marie Salset

(1) Agence de services et de paiement.