L’aide de 6,5 millions d’euros, octroyée le 22 août par la région Ile-de France aux céréaliers, passe mal. Destinée à encourager l’achat de semences certifiées de céréales au prix de la semence de ferme, cette aide est « mal ciblée », selon l’OPG (1) et la CNDSF (2). Les deux syndicats souhaiteraient qu’elle soit orientée directement vers « ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
40%

Vous avez parcouru 40% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !