Du baromètre publié en février par l’Agence bio, on est tentés de retenir que le prix, premier frein cité par les Français, entrave la consommation de produits bio. Ce qui pourrait (trop) vite devenir un argument pour tirer les coûts de production, donc les cahiers des charges, vers le bas. Or, ce baromètre nous enseigne aussi que les Français ont déjà une confiance limitée dans le label bio.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
22%

Vous avez parcouru 22% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !