Publiée le 9 novembre dans la revue scientifique Journal of the National Cancer Institute, une nouvelle étude analyse le lien statistique entre l’utilisation du glyphosate aux États-Unis et l’apparition de cancers chez les agriculteurs et leur famille. Les résultats montrent qu’il n’y a aucun lien significatif entre l’apparition de tumeurs lymphoïdes et l’utilisation du glyphosate. Il y aurait cependant un « risque...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
86%

Vous avez parcouru 86% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !