« Lors des États généraux de l’alimentation (EGA) notre interprofession a pu convaincre que la sélection végétale était un levier essentiel pour réussir la transition agroécologique de l’agriculture pour une alimentation saine et durable », a souligné le 12 décembre François Desprez, président du Gnis (Groupement national interprofessionnel des semences et plants). Pour...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
71%

Vous avez parcouru 71% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !