La Commission européenne va devoir revoir sa copie. Une écrasante majorité d’eurodéputés se sont, en effet, opposés, le 23 octobre, au projet sur l’évaluation de l’impact des produits phytopharmaceutiques sur les abeilles. Selon eux, le texte proposé par la Commission ne prend pas suffisamment en compte le risque de toxicité chronique pour les abeilles et les effets sur d’autres pollinisateurs. Il « ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
44%

Vous avez parcouru 44% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !