Rechercher

 

accueil  Accueil / Gestion et droit / Gestion / Cas concret / Ventes de terres : la taxation s'alourdit
Cas concret Gestion

Ventes de terres

La taxation s'alourdit

Publié le vendredi 16 mars 2012 - 10h34

    • agrandirla taille du texte
    • reduire la taille du texte
    • imprimer

Dorénavant, les plus-values des particuliers sont davantage imposées que les plus-values professionnelles. Une taxation qui s'alourdit encore lorsque les terres deviennent constructibles.

Depuis quelques années, la pression foncière s'accentue et le gouvernement réagit en alourdissant la fiscalité sur la vente de terres. Pour les vendeurs, la note grimpe, car les taxes se cumulent.   Plus-values immobilières Lorsqu'un exploitant agricole cède des immeubles bâtis ou non bâtis (terres, bâtiments...), le profit en résultant...

Contenu réservé aux abonnés

La suite de cet article est réservée aux abonnés de La France Agricole.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La France Agricole, cliquez sur le lien ci-dessous :

abonnez vous a la france agricole



Nos offres d'abonnement
simples ou couplées,
à nos publications
hebdomadaires
et mensuelles

> Découvrir nos Offres

Les publications du Groupe France Agricole