La Coordination rurale a également manifesté, d’abord le 7 octobre 2019, à Nantes contre l’arrêté municipal anti-pesticides, et à Limoges pour dénoncer leur ras-le-bol de la réglementation. Le lendemain, d’autres manifestations ont eu lieu en Charente, dans le Lot-et-Garonne ou encore à Poitiers. Les agriculteurs ont dénoncé le « génocide paysan ».
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !