Les travaux du 7e atelier des États généraux de l’alimentation, présidés par Guy Canivet, avaient pour but d’améliorer les relations commerciales entre producteurs, transformateurs et distributeurs. « Nous sommes aujourd’hui en mesure de proposer un dispositif contractuel nouveau qui, tenant compte des coûts de production, redonne l’initiative de la négociation aux agriculteurs », explique l&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !