« Il n’y a eu aucun nouveau mode d’action homologué depuis les trente dernières années. Les innovations chimiques arriveront au ralenti. Il faut aller vers davantage de méthodes alternatives », estime Xavier Charon, directeur technique et agriculture durable chez Syngenta. Ajoutons à cela l’augmentation des retraits de matières actives, une pandémie de cinq cents plantes résistantes dans le monde et le...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
28%

Vous avez parcouru 28% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !