Au Gaec Chayriguès, dans l’Aveyron, les brunes font partie du paysage depuis plusieurs générations. Et Clément, Denis et Rémi Chayriguès, trois frères installés sur l’exploitation familiale, ne sont pas prêts à abandonner cette race, réputée pour produire un lait riche en matières utiles. Les excellents taux butyreux (TB) et taux protéique (TP) du troupeau se répercutent sur le paiement...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !