Stéphane Ermann est en Gaec avec son épouse Josiane, à Réchicourt-le-Château, en Moselle. L’exploitation compte 180 ha de SAU tout en herbe, convertie au bio en 2015, avec un troupeau de 900 brebis en races suffolk et texel. Au printemps dernier, pour accompagner l’installation de Josiane, un atelier volailles de chair bio est mis en place. Les animaux sont conduits en bandes de 4 000, à raison de 3,2 bandes par an. Le bâtiment...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !