Depuis janvier 2018, 1 571 taureaux allaitant bénéficient de l’index IFNxt. « L’index facilité de naissance (IFNAIS) déjà existant se base sur des données de mise bas en race pure, rappelle Philippe Boulesteix, chef de projet sélection bovins allaitants à l’Institut de l’élevage. Or, les performances des taureaux peuvent sensiblement varier en fonction de la race des mères, d’où...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
31%

Vous avez parcouru 31% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !