Au Gaec Croix de Pierre, Baudoin et Jean-Baptiste Riquet n’ont plus à se déplacer pour abattre leurs volailles. Depuis décembre 2018, ils utilisent un module pré-équipé en usine, qu’ils ont installé dans une ancienne porcherie. Ce n’était pas la solution la moins chère, mais la plus rapide à mettre en œuvre.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !