Des noires, des blanches, des rouges, des brunes… Le troupeau laitier de Pascal Pommereul, éleveur à Saint-Brice-en-Coglès (Ille-et-Vilaine), n’est pas commun dans le paysage breton, formant un beau tableau sur fond de couleurs d’automne. Une diversité issue du croisement entre races que l’éleveur pratique depuis quinze ans. « Meilleure fertilité, facilité de vêlage, moins de problèmes de retournement...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !