Des noires, des blanches, des rouges, des brunes… Le troupeau laitier de Pascal Pommereul, éleveur à Saint-Brice-en-Coglès (Ille-et-Vilaine), n’est pas commun dans le paysage breton, formant un beau tableau sur fond de couleurs d’automne. Une diversité issue du croisement entre races que l’éleveur pratique depuis quinze ans. « Meilleure fertilité, facilité de vêlage, moins de problèmes de retournement...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !