Des noires, des blanches, des rouges, des brunes… Le troupeau laitier de Pascal Pommereul, éleveur à Saint-Brice-en-Coglès (Ille-et-Vilaine), n’est pas commun dans le paysage breton, formant un beau tableau sur fond de couleurs d’automne. Une diversité issue du croisement entre races que l’éleveur pratique depuis quinze ans. « Meilleure fertilité, facilité de vêlage, moins de problèmes de retournement...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole

Pour y accéder : 3 possibilités !

14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de La France Agricole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre