«Chaque éleveur devrait connaître une vingtaine de points où il peut agir en urgence avec une aiguille ou une simple pression des doigts, explique Nayla Cherino Parra. Par exemple pour arrêter une hémorragie ou réanimer un veau après un vêlage difficile. » Vétérinaire dans la Manche, elle s'est spécialisée dans les médecines naturelles : l'homéopathie, l'ostéopathie, et l'acupuncture...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
21%

Vous avez parcouru 21% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !