Stéphane Le Foll n’est plus aux manettes mais les agriculteurs n’en finissent plus de payer les pots cassés de sa gestion désastreuse des aides Pac. Après l’interminable feuilleton de leur paiement, qui est allé jusqu’à provoquer des liquidations de ferme, c’est une autre bombe à retardement qui a été découverte par son successeur : un trou budgétaire sur le deuxième pilier de la...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
23%

Vous avez parcouru 23% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !