« Avant de soulever le capot d’un tracteur qui ne tire pas, commencez par regarder ses pneus. » Cette maxime d’un conseiller en machinisme, aujourd’hui à la retraite, trouve un écho sans précédent cet automne, avec les conditions de récolte et de semis dantesques. Dans la boue, ce n’est pas le plus puissant qui s’en sort, mais le mieux chaussé.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !