Dans le cadre de la Pac 2015-2020, la France a fait le choix d’encourager l’autonomie fourragère et protéique des exploitations de polyculture-élevage. Une aide comprise entre 100 et 150 €/ha est ainsi attribuée aux surfaces cultivées en légumineuses pures ou en mélange (s’il contient au moins 50 % de semences de légumineuses fourragères en nombre de graines). Elle devrait donner un regain d’attractivité...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !