Rien n’est pire que le silence qui entoure le suicide, affirment tous les spécialistes. Pourtant la question continue à être posée : faut-il parler de ceux qui mettent fin à leurs jours, sous peine de « déprimer », voire de « donner des idées » ? Stop !, ont dit en septembre 2019 Édouard Bergeon avec son film Au nom de la terre et Camille Beaurain avec son livre Tu m&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !