En raison d’un contexte climatique particulièrement pluvieux, les maladies sur feuilles et sur épis ont eu un impact très important sur le rendement en 2016. Ainsi, en blé tendre, Arvalis l’évalue (en l’absence de traitement) à 25 q/ha, contre 17,5 q/ha en moyenne sur quinze ans. Toutefois, la dépense moyenne en fongicides à l’hectare n’est qu’en très légère augmentation comparé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole

Pour y accéder : 3 possibilités !

1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de La France Agricole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre