Si un léger repli s’observe, « 92 % des vaches laitières françaises ont accès à l’extérieur et 87 % pâturent plus de 170 jours par an », souligne l’interprofession laitière (Cniel). Les zones les plus favorables (jusqu’à 300 jours pâturés) sont la Bretagne, la Basse-Normandie et le sud aquitain.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !