Les statistiques sont unanimes : la production de lait bio poursuit son essor dans l’Hexagone. L’interprofession laitière table sur une collecte de 860 millions de litres (Ml) en 2018, contre 645 Ml en 2017. Un véritable bond, consécutif à la vague de conversions survenue il y a deux ans, en pleine crise du prix du lait conventionnel. « Le nombre de conversions est désormais moindre, mais reste constant », assure...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !