Rouen : premier port français et ouest européen pour l’exportation de céréales. La Rochelle : deuxième port français exportateur de produits céréaliers. Port-la-Nouvelle : premier français exportateur de blé dur… Nos ports sont bien placés, mais pour maintenir ces rangs et rester compétitifs face aux concurrents de la mer Noire, ils doivent se moderniser.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole

Pour y accéder : 3 possibilités !

1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de La France Agricole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre