Le phénomène de résistance des adventices aux herbicides poursuit son expansion en France. Selon BASF, « les difficultés pour contrôler le vulpin sont observées dans 38 % des surfaces de céréales », une progression de 20 % depuis 2008. La situation est donc préoccupante, même si elle est moins alarmante qu’en Angleterre, où la totalité des surfaces cultivées sont concerné...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !