Du point de vue de l’agriculteur, associer des céréales à des protéagineux n’offre que des avantages : meilleure productivité à l’hectare, taux de protéines de la céréale boosté, bonne compétitivité vis-à-vis des adventices, effet tuteur des céréales, sécurisation économique… La technique du méteil est d’ailleurs pratiquée par de...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !