La question est simple, terrible : « Comment faire quand il vous reste 400 euros pour faire vivre votre famille tout le mois, et surtout payer la cantine des enfants ? » Cette question a torturé une jeune conjointe d’agriculteur, rencontrée au cours de notre enquête. Elle venait de faire ce calcul avec l’assistante sociale de la MSA qui la rencontrait pour monter un dossier de prime d’activité.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole

Pour y accéder : 3 possibilités !

1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de La France Agricole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre