Avec l’application de la loi Biodiversité, cinq néonicotinoïdes sont désormais retirés en France alors qu’en Europe, seuls trois sont concernés, et seulement pour les applications en plein champ. Ainsi, plusieurs filières françaises se retrouvent en grande difficulté. On pense à l’interdiction du thiaclopride (encore autorisé en Europe) sur maïs avec des pertes de rendement estimées à 25 ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
43%

Vous avez parcouru 43% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !