Le début de campagne a été difficile pour la fraise. La météo maussade a freiné la demande et l’origine espagnole a tiré les cours vers le bas. Malgré de meilleurs rendements qu’en 2018, les résultats ont tout juste été corrects.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !