Dans l’Yonne et au nord de la Côte-d’Or, les résistances majeures acquises par l’altise d’hiver et le charançon du bourgeon terminal ont fortement réduit l’efficacité des traitements insecticides de la famille des pyréthrinoïdes, mettant en cause la rentabilité des rotations traditionnelles colza-blé-orge, ainsi que l’équilibre financier des exploitations.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza soutenu par le soja américain et l’huile de palme

Les cours du colza étaient sans direction lundi en fin d’après-midi, soutenus par la progression du soja américain et de l’huile de palme malaisienne.