Le nouvel outil numérique Herbea (1) est le fruit du travail de Solagro, soutenu par l’Onema (2) et le ministère de l’Agriculture, dans le cadre du plan Ecophyto 2.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
41%

Vous avez parcouru 41% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !

Le nouvel outil numérique Herbea (1) est le fruit du travail de Solagro, soutenu par l’Onema (2) et le ministère de l’Agriculture, dans le cadre du plan Ecophyto 2.

Qui mange quoi, où et quand ?

Son objectif ? Proposer des plantes à mettre en place près des cultures pour favoriser la régulation des ravageurs par leurs auxiliaires. L’utilisateur doit fournir deux informations : la zone et la culture (ou succession de cultures) pour lesquelles il veut avoir des exemples de plantes chargées « du gîte et du couvert » des prédateurs ou « parasites » des ravageurs qui lui posent problème.

Après avoir choisi dans les listes proposées les ravageurs puis les auxiliaires potentiellement présents, des plantes sont proposées dans un écran-résumé. Ce dernier présente les interactions entre auxiliaires, ravageurs et plantes, et les manières dont elles sont affectées par des pratiques agricoles (semis tardif, labour…).

Pour les plus curieux, des fiches basées sur des résultats scientifiques et techniques sont à disposition. Pour les plus motivés, des contributions (photos, observations terrain) sont attendues.

Ana Cassigneul

(1) www.herbea.org, accès gratuit. (2) Office national de l’eau et des milieux aquatiques.