La consommation de viande bovine encaisse le coup des déclarations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la viande. L'épisode médiatique a été court mais très violent, avec des conséquences directes sur les achats des ménages. Les répercussions sont également marquées chez nos principaux partenaires, avec une chute des ventes de 20 % en Italie.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
error: ContentHttpServletRequest:/eom/SysConfig/MPS/FA.fr/jpt/leaves/article/article_container.jpt
37%

Vous avez parcouru 37% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !