Été après été, c’est devenu une habitude : les gens du voyage reprennent illégalement possession d’un terrain de foot au Portel, lit-on dans La Voix du Nord du 6 juillet. Pour y accéder, les 80 caravanes se sont frayé un chemin dans les parcelles de Gérard Bigot, dévastant ses cultures de blé et d’orge. L’agriculteur est en colère mais garde le sens de l’humour : «...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !