« L’agriculture conventionnelle et les abeilles peuvent tout à fait faire bon ménage. Nous le démontrons tous les jours. Nous sommes installés près de Lille, à la frontière belge, et nous faisons transhumer nos ruches du nord jusqu’à l’extrême sud de la France, en général chez des agriculteurs. Nous sommes d’ailleurs nous aussi agriculteurs, puisque nous cultivons 8 ha de céré...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !