La prime à la conversion est ouverte aux professionnels lors de l’acquisition d’un véhicule neuf ou d’occasion moins polluant. Ce dernier doit entrer dans la catégorie des voitures particulières ou des camionnettes. Il doit être électrique, hybride rechargeable, ou essence ou diesel avec un taux d’émissions de CO2 compris entre 21 et 122 g/km et classifié Crit-Air 1 ou 2.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
42%

Vous avez parcouru 42% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !