L’histoire. Il n’est pas question de la preuve du bail en cas de préemption, mais du droit d’occupation d’une propriété. La Cour de cassation est intervenue sur le rejet de la position d’un propriétaire qui avait reçu la terre occupée sous forme de donation et s’opposait au bail invoqué par un tiers sur ce bien. Honoré, célibataire majeur, a exploité sa petite propriété jusqu&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !