La création du Gaec des Saints, en Dordogne, a débuté par une rencontre entre deux agriculteurs dont les exploitations étaient séparées de quelques kilomètres. Lorsqu’Adrien Veysset s’est installé comme exploitant agricole en 2010 sur la commune de Saint-Crépin-et-Carlucet avec 25 hectares de SAU, il ne connaissait pas Patrick Aussel, éleveur d’ovins à Marcillac-Saint-Quentin. Ce dernier allait devenir...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !