Les veaux sous la mère sont nourris exclusivement au lait jusqu’à l’âge de cinq mois, pour obtenir après abattage des carcasses de 140 à 170 kg. Le lait de leurs mères, de race allaitante, ne suffit pas pour atteindre cet objectif. En complément, il faut prévoir 20 % de laitières qui joueront le rôle de tantes. « Les brunes ou les montbéliardes conviennent bien, elles sont maternelles, se laissent...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !