Pour assurer une ambiance saine dans la bergerie, il faut renouveler l’air afin d’évacuer l’humidité produite par la respiration du troupeau, ainsi que les dégagements d’ammoniac de la litière. Le défi est d’y parvenir sans créer de courants d’air au niveau des animaux. « L’hiver, les courants d’air accentuent la sensation de froid des agneaux et les fragilisent », note Jean-Marc Gautier...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole

Pour y accéder : 3 possibilités !

15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de La France Agricole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre