Les Safer ont la possibilité de « stocker » des exploitations (terres et bâtis), en phase de transmission, pour éviter le démantèlement. Avec le soutien de la Région, la Safer achète et stocke ainsi ces exploitations pour une durée de deux ans, renouvelable une fois. Ces biens sont mis en réserve, tout en étant exploités à titre précaire, le temps de trouver un acquéreur souhaitant...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
23%

Vous avez parcouru 23% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !